La conception traditionnelle de produits électroniques

L’opportunité de créer de nouveaux types de produits, capables d’être couplés à des applications orientées produit, soulève de nombreux enjeux pour la conception. Il nous paraît cependant nécessaire, avant de les évoquer de manière détaillée, de revenir sur les principes et les méthodes qui ont jusqu’à présent guidé la conception de produits. Nous nous intéressons ici plus particulièrement à ceux qui, grâce à l’intégration de composants électroniques, offrent des fonctions et des modalités d’interactions plus « riches » que celles délivrées par les produits mécaniques. La complexité qu’ils induisent fait l’objet de nombreux travaux dans les domaines du design produit et des interactions homme-machine. Dans ce chapitre, nous proposons d’évoquer ceux visant à appréhender la relation entre les caractéristiques matérielles des produits et les actions des utilisateurs. Ils ont notamment conduit les ingénieurs et les designers à étudier l’impact des attributs physiques, de la composition ou de la forme des produits sur leur compréhension par les utilisateurs. L’enjeu consiste alors à s’assurer qu’ils transmettent les informations nécessaires à leur utilisation, c’est-à-dire qu’ils fassent preuve d’une « expressivité fonctionnelle ». Après avoir évoqué les deux principales approches permettant de créer du « sens » au travers des produits, nous présentons un modèle d’interaction issu des sciences cognitives. Nous décrivons enfin les différentes dimensions des produits et leur articulation au cours des phases du processus de conception.