La prise en compte des applications dans la conception de produits.

L’Informatique Ubiquitaire et l’Internet des Objets sont des domaines hétérogènes et fluctuants, dont les limites ne cessent de se redessiner. Nous l’avons vu dans la Partie II, ces termes font référence à de nombreuses définitions, approches, et types de produits. L’opportunité de créer de nouveaux types d’applications s’ « appuyant » sur les caractéristiques ou les fonctions des produits, que nous appelons applications orientées produit, reste peu discutée. Pour beaucoup de chercheurs, qui travaillent à l’élaboration des technologies permettant de concrétiser ces dernières, le champ des possibles tend en effet à se préciser ou s’élargir, à mesure que les développements progressent. Pour le concepteur, il est particulièrement difficile de réaliser et d’expérimenter les applications rendues possibles par les technologies qu’il développe. A l’heure où la plupart des verrous technologiques peuvent être levés, il convient d’examiner les problèmes pragmatiques, souvent éludés, de l’intégration de ces applications dans les produits. Dans ce chapitre, nous présentons le cadre problématique de notre recherche et les hypothèses préliminaires élaborées.